URVASHI RAUTELA

CRUSH MAGAZINE : Bonjour Urvashi Rautela, vous êtes une actrice, top model, productrice, chanteuse mais aussi une influenceuse grâce à vos 62 millions de followers sur Instagram. Comment gérez-vous cette popularité ?

URVASHI RAUTELA : La popularité et l’amour de mes fans est une part de mon travail en tant qu’actrice. Je m’assure de rendre tout cet amour incroyable à mes fans en les divertissant à travers mes médias, mes performances d’actrice ou de chanteuse. Tout ce que je reçois, je veux leur donner en retour.

CRUSH MAGAZINE : A quoi ressemble une journée type pour vous ?

URVASHI RAUTELA : La plupart de mes journées commencent tôt le matin par un entraînement sportif, de la méditation, des prières, ensuite des shootings photos, des réunions et le travail dépend des projets en cours.

Mantle & headband : GEMY MAALOUF @gemymaalouf Top, skirt & gloves: NASTRAZE @nastraze_official Rings & earrings : INA LAZAROV @inalazarovparis

CRUSH MAGAZINE : Quel a été votre premier emploi ?

URVASHI RAUTELA : Mon premier emploi n’était pas vraiment un emploi mais plutôt une passion, j’enseignais la danse et de nouvelles chorégraphies à de jeunes enfants pour leurs compétitions. J’ai fait ça de 9 à 11 ans.

CRUSH MAGAZINE : Faites-vous du placement de produits pour des marques sur Instagram ?

URVASHI RAUTELA : Oui, je fais beaucoup de placement de produits pour des marques sur les réseaux sociaux à travers le monde.

CRUSH MAGAZINE : Quel est votre rêve ?

URVASHI RAUTELA : J’essaie de répondre à mes envies et mes besoins du moment, en vivant dans l’instant présent. Aujourd’hui, je chante pour la toute première fois et j’adore ça. Demain ce sera peut-être autre chose, la vie nous réserve tant de surprises !

CRUSH MAGAZINE : Aimeriez-vous venir vous installer à Paris un jour ?

URVASHI RAUTELA : Toute ma vie, j’ai vécu en Inde et c’est chez moi. Je pense que la culture est très différente mais Paris est un endroit incroyable, très romantique et charmant, j’adore venir à Paris.

CRUSH MAGAZINE : Avez-vous des conseils pour les jeunes femmes qui vous suivent et qui aimeraient être comme vous ?

URVASHI RAUTELA : Soyez la meilleure version de vous même, croyez en vous, croyez en vos rêves et en la puissance de vos rêves, croyez en vos dieux.

Top & skirt : GEMY MAALOUF @gemymaalouf
Necklace & earrings: INA LAZAROV @inalazarovparis

CRUSH MAGAZINE : Que signifie le luxe pour vous ?

URVASHI RAUTELA : Le luxe pour moi signifie le confort.

CRUSH MAGAZINE : Avez-vous une exclusivité à offrir aux lecteurs de Crush Magazine ?

URVASHI RAUTELA : J’ai actuellement l’opportunité de travailler sur un projet, avec un artiste français, très apprécié par les français. Son nom doit rester secret pour le moment, mais vous le découvrirez bientôt !

Dress : ETIENNE JEANSON @etiennejeanson
Earrings & rings : INA LAZAROV @inalazarovparis

Ruff: ETIENNE JEANSON @etiennejeanson
Earrings : INA LAZAROV @inalazarovparis

Dress & cape : ETIENNE JEANSON @etiennejeanson
Earrings : INA LAZAROV @inalazarovparis

Le cercle des poètes disparus au Théâtre Antoine 

Le cercle des poètes disparus au Théâtre Antoine 

Le cercle des poètes disparus au Théâtre Antoine. Un grand moment.

J’avais vu le film. Comme beaucoup de personnes. J’étais intrigué par l’adaptation théâtrale.
Mais quand je suis entré dans le théâtre, j’ai aussitôt basculé dans l’histoire. L’ambiance musicale. Les acteurs qui cherchent une classe en s’adressant aux spectateurs dans la salle, jusque dans les étages. Un petit concert semble s’improviser. Les spectateurs montent sur scène et dansent. Spectacle avant l’heure.

Les raisins de la colère 

Les raisins de la colère 

Je suis sorti de cette interview en étant vraiment impressionné.
L’adaptation théâtrale était loin d’être évidente. Et c’est une réussite. Sur la route 66, dans l’Amerique des années 30 qui, sur bien des points, connaît des problématiques similaires à la nôtre. Comme par exemple les problèmes d’eau. Les problèmes économiques et sociaux. Les migrations. La police sur les dents. Les voyageurs qui sont stigmatisés. Comme beaucoup de Okies (habitants de l’Oklahoma) qui voulaient un futur, un sol à semer.

Les diaboliques

Les diaboliques

C’est Nicolas BRIANÇON qui met en scène cette pièce. D’après Jules Barbey d’Aurevilly. Le texte est de Christophe Barbier. Avec Gabriel Le Doze. Magali Lange. Krystoff Fluder. Reynold de Guenyveau.

Christophe Barbier s’intéresse à cette œuvre symbolique. La question de la morale se pose alors. Tromper l’autre. La dépravation. Meurtre. Bassesses. Désirs dévorants. Vice.
4 acteurs diaboliquement énergiques nous poussent à réfléchir. Faut il interdire le recueil « les diaboliques » ?

Mademoiselle Bio. Le partage d’un savoir-faire !

Mademoiselle Bio. Le partage d’un savoir-faire !

Enseigne numéro 1 de cosmétique bio en ligne. Mademoiselle Bio, depuis 2006, est le symbole de la beauté engagée. Rendez vous compte ! 4000 produits de beauté bio ! Avec 150 marques de cosmétiques !
Pour Mademoiselle Bio, ce n’est pas qu’une affaire de mode. Ou une réflexion éphémère. C’est une marque et des employées convaincues ! Or seule la cosmétique certifiée bio est faite à base de plantes !

Interview Garance Authié

Interview Garance Authié

J’ai fait mes premiers pas dans
le monde du mannequinat à l’âge de 9 ans. À cette époque, j’étais très timide, et mes parents ont vu dans le mannequinat un moyen de me permettre de gagner en confiance en
moi. Mon premier défilé pour Gustavolins reste un moment inoubliable, surtout le privilège
de clôturer le show à ses côtés. Ce fut une véritable immersion dans un univers que je ne connaissais pas, surtout à travers les yeux d’une
petite fille timide comme j’étais à l’époque.