Ornella Fleury

Bonjour Ornella,

  • Tout d’abord, comment vas-tu ?

Ça va super, merci ! Et vous ?

  • Peux-tu nous raconter comment s’est passé ton shooting photo avec François Berthier et l’équipe de Crush Magazine ?

J’ai passé une journée très agréable avec une équipe aux petits soins ! Tout le monde était adorable, j’étais à l’aise dès la sortie du train et mon arrivée à Deauville. J’ai adoré poser pour François Berthier, c’était à la fois très détendu et professionnel. J’aime beaucoup les gens qui ne se prennent pas au sérieux en apparence mais qui savent exactement ce qu’ils font et ce qu’ils veulent. François Berthier est comme ça, j’ai eu confiance très vite. On a surtout beaucoup ri !

  • L’eau n’était pas trop froide, un petit 14° me semble-t-il ?

Ah bon, 14 ? Ressenti 8 degrés pour ma part haha ! Alors oui, évidemment, l’eau était trop froide mais c’était très drôle ! Je ne pensais pas en être capable d’ailleurs mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour les beaux yeux de Crush Magazine… J’ai fini les lèvres bleues et je vous soupçonne d’être la cause de mon rhume la semaine qui a suivi mais je ne regrette absolument pas, c’était un super moment et les photos sont vraiment chouettes ! Je me souviendrai de ce shooting…

    • Pour nos lecteurs qui ne te connaîtraient pas encore, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

    Et bien, je m’appelle Ornella Fleury, je suis comédienne scénariste et réalisatrice. Je suis à l’origine d’un programme court sur Canal+ qui s’appelle « Ils ont dit » et dont je suis très fière ! Quoi vous dire de plus ? Je suis plutôt sympa, j’adore les nounours à la guimauve et ma couleur préférée est le rose. Je ne sais pas si ça répond à la question…

    • « ILS ONT DIT », vient de débarquer sur Canal + début septembre. C’est ton bébé, tu écris, interprète et réalise, ce n’est pas trop compliqué de tout gérer ? Qu’est ce qui te plait le plus ?

    Oui c’est mon bébé et comme je l’ai dit juste avant j’en suis super fière. Je suis fière d’être allée au bout de cette idée et de voir mes épisodes diffusés aujourd’hui à la télé ! Bien sûr que tout faire en même temps c’est compliqué mais franchement j’étais très bien entourée, que ce soit avant, pendant et après le tournage, donc tout s’est bien passé. En ce qui concerne l’écriture, je co-écris avec deux personnes que j’aime énormément, Léo Grandperret et Martin Darondeau, ce qui est un grand soulagement pour moi, je leur fais entièrement confiance et je me sens moins seule ! Et pour être honnête je pense que c’est la réalisation pure qui m’a le plus excitée dans ce projet. Peut-être parce que c’était la première fois pour moi… En tous cas, j’ai adoré ça, la mise en scène c’est magique, c’est incroyable de pouvoir mettre en image ce qu’il y a dans notre tête. Je me suis sentie à l’aise dans ce rôle et j’ai hâte de diriger des comédiens qui ne soient pas « moi » !

    • Cette série c’est le quotidien de Camille, trentenaire, célibataire et sans vie sociale, qui passe ses journées au téléphone à répéter les absurdités qu’elle a lues sur les réseaux sociaux. Comment as-tu eu cette idée ?

    En remarquant à quel point il est facile de se laisser influencer sur internet ! Pendant le dernier confinement, deux de mes amis m’ont envoyé un article assez décousu qui affirmait que l’armée allait prendre le contrôle de la ville et du couvre-feu. Tous les deux ont commencé leur message par « T’as vu ? Ils ont dit que… ». Ça m’a fait rire et ça a fait tilt. J’ai pensé que ce serait un bon point de départ pour faire des sketchs et créer ce personnage de Camille. Les fausses informations sur les réseaux sociaux et internet de manière générale, c’est un puit sans fond en matière de blagues.

    • Quel épisode est ton préféré ?

    Franchement c’est très difficile pour moi de répondre à cette question, je les aime tous ! Ils ont tous une particularité dans la création qui fait que j’y suis attachée, que ce soit dans le thème abordé ou dans le décor choisi. Je ne peux que vous conseiller de tous les regarder !

    • Peux-tu nous donner une anecdote rigolote de tournage ?

    Je ne sais pas si c’est une anecdote rigolote mais elle est dans le thème du shooting en tous cas ! J’ai tourné un épisode à la piscine et j’ai eu la bonne idée de choisir une piscine « coupole » dont le toit s’ouvre à moitié. En termes d’image c’est très beau parce qu’on a une piscine à moitié à ciel ouvert mais j’avais oublié qu’on est à Paris et qu’on ne peut pas faire confiance au temps dans cette ville ! On a tourné cet épisode début août et franchement on n’est pas loin du 14 degré à Deauville ! On a eu des problèmes de caméra, j’ai passé quasiment deux heures glacée dans l’eau à faire de l’aquagym pour me réchauffer… Finalement, le rendu est top, j’adore cet épisode et on ne dirait presque pas que j’étais en hypothermie !

    • Ça fait 1 mois que la série est diffusée, quels sont les retours que tu as de la part du public ? Les audiences sont-elles bonnes ? Ils ont signé pour une saison 2 chez Canal ?

    Pour le moment je ne peux rien dire pour la saison 2, je laisse un peu trainer le suspens… En ce qui concerne les retours, ils sont plutôt bons oui et j’en suis très heureuse ! En tous cas, tous les gens qui prennent la peine de m’en parler sont des gens qui ont aimé ! C’est difficile pour moi de vous dire « olala les gens ont A-DO-RÉ ! » ce serait un peu bizarre haha mais je n’ai eu que des ondes positives autour de ce programme donc la vie est belle.

    • Hormis « ILS ONT DIT » bien évidemment, de quelles séries es-tu complètement fan ?

    Je suis complètement fan de Big little lies, dès le générique j’ai des frissons, je trouve que tout est réussi dans cette série ! Pareil pour Handmaid’s tale, série de dingue, même si au bout d’un moment on se dit qu’elle a quand même assez peu de chance dans la vie June… Dans les séries plus classiques il y a évidemment Seinfield et Curb your enthousiasm !

    • Ornella au cinéma c’est pour quand ? Peux-tu nous parler de tes futurs projets ?

    Pour bientôt j’espère ! Hélas, je ne peux encore rien vous dire…

    • Tu as plus de 67K followers sur Instagram, la vie d’influenceuse ça te tente ? Acceptes-tu des collaborations avec des marques ?

    Chacun son métier, je vais déjà essayer de faire le mien du mieux que je peux ! En revanche, pourquoi pas des collaborations avec des marques de temps en temps, ça peut être sympa. Étant donné que ce n’est pas mon métier je ne le ferai que par plaisir, avec des marques qui me plaisent vraiment. Il faut que ça ait du sens pour moi. En tous cas, pour le moment je suis focus sur mes projets en tant que comédienne. Et scénariste. Et réalisatrice. C’est long ces trois titres, faudrait trouver un nom plus rapide qui réunit les trois !

    • Une petite exclusivité à nous offrir ?

    Rien à déclarer. Mais merci pour tout Crush Magazine et François Berthier J

    Merci Ornella d’avoir accepté notre invitation

    Bas les masques

    Bas les masques

    Ca y est nous y sommes, nous pouvons enfin retirer nos masques pour se vêtir de nos plus beaux rouges à lèvres ! En plus l’été arrive !
    Cette fois-ci nous n’allons pas parler de maquillage longue tenue, waterproof ou résistant mais plutôt de maquillage glowy, brillant, glossé ! Il est temps de laisser à nouveau notre peau vivre et respirer.

    PARIS BURLESQUE SHOW

    PARIS BURLESQUE SHOW

    Découvrez l'effeuillage Burlesque
    Un travail, un art, une passion
    L'effeuillage Burlesque est une démarche artistique qui consiste à mettre en scène l'art de se dévêtir.
    L'attrait réside dans l'exécution et la performance du numéro, les expressions du visage, la finesse des costumes et la façon dont l'artiste joue avec ses accessoires pour créer un moment unique avec son public.

    Lunettes solaire / Adidas

    Lunettes solaire / Adidas

    Les lunettes fashion et recyclées Quand la mode se soucie de la planète ! adidas Eyewear lance le modèle responsable, les OROO56, en plastique recyclé, qui assure un look Fashion et durable. Cette monture innovante bénéficie de branches avec une texture ballon de...

    Le Petit Georges

    Le Petit Georges

    Dans un quartier plus habitué à aligner les cantines de mauvaise fortune pour appétits chronométrés ou les tables coup de bambou pour touristes en perdition et wannabe, Le Petit Georges est une oasis de bistronomie bien pensée et bien sourcée, dans le désert des...