Elisa Meliani

Nous retrouvons Elisa Meliani un matin dans le studio photo de François Berthier pour un shooting photo afin de réaliser notre interview.

Toute l’équipe est présente pour passer 4h ensemble.

 

CRUSH MAGAZINE : Bonjour Elisa et merci d’avoir accepté notre invitation pour cette nouvelle rubrique de Crush Magazine.

Peux-tu te présenter en quelques lignes afin que notre communauté te connaisse mieux ?

ELISA MELIANI : Je suis mannequin depuis une dizaines d’années, j’ai beaucoup voyagé et eu la chance de rencontrer divers artistes et stylistes. Depuis quelques années, je travaille également en tant qu’influenceuse, je partage mon quotidien sur Instagram. C’est mon unique réseau social. Je suis représentée par Futur Management et je collabore avec différentes marques. Vie perso : avec mon fiancé, nous avons deux magnifiques chiens Loulou et Luna. Nous vivons entre Paris et la Normandie.

Combien de temps passes-tu sur tes articles et vidéos ? Réalisation, montage…?

Quel matériel utilises tu ?

 J’essaye de passer le moins de temps possible sur mon téléphone. J’essaie de vivre l’instant présent et c’est encore plus compliqué quand notre travail se passe en partie sur les réseaux. J’utilise uniquement mon téléphone pour mes photos c’est un iPhone 11 Pro Max. J’évite de retoucher mes photos c’est dépassé je trouve. Avant j’avais tendance à trop me lisser la peau. Je n’utilise plus de filtre non plus. Il arrive que je fasse juste quelques réglages d’exposition ou de contraste. Pour shooter un look en extérieur ça va me prendre 10-15 min en intérieur je peux prendre un plus mon temps mais jamais plus de 30minutes. je vais demander à ma meilleur amie, mon fiancé ou ma mère enfin la personne qui est avec moi de me prendre en photo. J’aime bien avoir beaucoup d’images pour avoir le choix. Ensuite je sélectionne et ça c’est la partie la plus longue. Au moins 1h. Et voilà.

Où trouves-tu ton inspiration principalement ?

– Je suis passionnée de photo, ma mère est photographe et artiste peintre. J’ai moi-même essayé de faire de la photo à une époque. Je trouve mon inspiration partout, sur Pinterest, sur Instagram, de manière générale dans l’Art que ce soit dans la photographie, la peinture, la mode.

Quels sont tes 3 conseils pour quelqu’un qui débute sur Instagram ?

Je dirais poster quotidiennement/ trouver son style et soigner son feed / et poster des photos que l’ont aiment réellement et pas forcément pour faire des likes

Quelle est la marque de tes rêves avec laquelle tu souhaiterais absolument travailler ?

Difficile de choisir une marque en particulier… il y en a tellement avec qui je rêverais de travailler mais je dirais Louis Vuitton, Chanel, Dior et hermès 🙂

Je suis très sélective sur les marques avec lesquelles je travaille. je ne ferais jamais de collaboration avec une marque qui fait du drop shipping par exemple. Je vais privilégier les marques qui sont éco responsables non testé sur les animaux. À notre époque ça me parait être une évidence. Aussi je ne fais pas de placements de produits pour faire du placement de produits. Je partage uniquement les marques que j’utilise vraiment et qui me plaisent

C’est quoi la vie d’une influenceuse en deux mots ?

Influenceur c’est un vrai métier. Quand j’entends certaines personnes dire que c’est trop facile, ça me met en rogne. Car ce n’est pas seulement faire de belles photos, c’est aussi aller à des événements, rencontrer des marques, découvrir des activités ( sport, soins, voyages, restau ) tester des produits… Alors oui c’est tout le temps des trucs très sympas mais ça rempli une journée. Et le soir il y a souvent encore des mails à envoyer, des photos à trier etc…  

J’ai de belles collaborations à venir et ça grâce à mon agent Jeremy de chez Futur qui est très présent à mes côtés. En parallèle j’ai récemment créer ma boîte de décoratrice d’intérieur. Passionnée depuis toujours, je me suis dit pendant le Covid que c’était une bonne reconversion. Et c’est en adéquation avec mon métier actuel.

J’ai 3 chantier en cours, 2 habitations et 1 salon de coiffure à Paris. Le propriétaire me fait confiance et m’a laissé carte blanche donc c’est une chance pour une première. J’ai trop hâte de voir le résultat final et de partager tout ça avec vous sur Instagram.

Merci Elisa et à très bientôt !

Merci à vous

Le cercle des poètes disparus au Théâtre Antoine 

Le cercle des poètes disparus au Théâtre Antoine 

Le cercle des poètes disparus au Théâtre Antoine. Un grand moment.

J’avais vu le film. Comme beaucoup de personnes. J’étais intrigué par l’adaptation théâtrale.
Mais quand je suis entré dans le théâtre, j’ai aussitôt basculé dans l’histoire. L’ambiance musicale. Les acteurs qui cherchent une classe en s’adressant aux spectateurs dans la salle, jusque dans les étages. Un petit concert semble s’improviser. Les spectateurs montent sur scène et dansent. Spectacle avant l’heure.

Les raisins de la colère 

Les raisins de la colère 

Je suis sorti de cette interview en étant vraiment impressionné.
L’adaptation théâtrale était loin d’être évidente. Et c’est une réussite. Sur la route 66, dans l’Amerique des années 30 qui, sur bien des points, connaît des problématiques similaires à la nôtre. Comme par exemple les problèmes d’eau. Les problèmes économiques et sociaux. Les migrations. La police sur les dents. Les voyageurs qui sont stigmatisés. Comme beaucoup de Okies (habitants de l’Oklahoma) qui voulaient un futur, un sol à semer.

Les diaboliques

Les diaboliques

C’est Nicolas BRIANÇON qui met en scène cette pièce. D’après Jules Barbey d’Aurevilly. Le texte est de Christophe Barbier. Avec Gabriel Le Doze. Magali Lange. Krystoff Fluder. Reynold de Guenyveau.

Christophe Barbier s’intéresse à cette œuvre symbolique. La question de la morale se pose alors. Tromper l’autre. La dépravation. Meurtre. Bassesses. Désirs dévorants. Vice.
4 acteurs diaboliquement énergiques nous poussent à réfléchir. Faut il interdire le recueil « les diaboliques » ?

Mademoiselle Bio. Le partage d’un savoir-faire !

Mademoiselle Bio. Le partage d’un savoir-faire !

Enseigne numéro 1 de cosmétique bio en ligne. Mademoiselle Bio, depuis 2006, est le symbole de la beauté engagée. Rendez vous compte ! 4000 produits de beauté bio ! Avec 150 marques de cosmétiques !
Pour Mademoiselle Bio, ce n’est pas qu’une affaire de mode. Ou une réflexion éphémère. C’est une marque et des employées convaincues ! Or seule la cosmétique certifiée bio est faite à base de plantes !

Interview Garance Authié

Interview Garance Authié

J’ai fait mes premiers pas dans
le monde du mannequinat à l’âge de 9 ans. À cette époque, j’étais très timide, et mes parents ont vu dans le mannequinat un moyen de me permettre de gagner en confiance en
moi. Mon premier défilé pour Gustavolins reste un moment inoubliable, surtout le privilège
de clôturer le show à ses côtés. Ce fut une véritable immersion dans un univers que je ne connaissais pas, surtout à travers les yeux d’une
petite fille timide comme j’étais à l’époque.