Les diaboliques

C’est Nicolas BRIANÇON qui met en scène cette pièce. D’après Jules Barbey d’Aurevilly. Le texte est de Christophe Barbier. Avec Gabriel Le Doze. Magali Lange. Krystoff Fluder. Reynold de Guenyveau.

Christophe Barbier s’intéresse à cette œuvre symbolique. La question de la morale se pose alors. Tromper l’autre. La dépravation. Meurtre. Bassesses. Désirs dévorants. Vice.
4 acteurs diaboliquement énergiques nous poussent à réfléchir. Faut il interdire le recueil « les diaboliques » ?

L’inculpé de l’histoire ne se laisse pas faire face au juge d’instruction. C’est son travail, son cœur, sa liberté. Polémique ou non. Qu’est ce qui changera si une punition arrive ? Rien. Et c’est la mission des auteurs que de montrer ce que cache l’âme humaine. Sa beauté comme sa perfidie. La vérité, c’est que le plaisir charnel nous dévore. Nous fait peur et nous attire. Car la passion se joue de la morale. Elle court avec elle puis la bouscule. Elle l’embrasse puis la mord. Nos pulsions nous fascinent. Et Nicolas Briançon propose dans plusieurs thèmes une mise en scène juste. Équilibrée…présente et discrète.

Les diaboliques. Une œuvre comme un mauvais sort. Des accusations graves à l’époque. La loi doit être respectée et les idéalistes des mœurs de l’époque s’insurgent contre des actes non punis. La vertu elle même semble choquée.
Mais l’histoire avance et les « diaboliques» sont perçues différemment plus tard. Le cinéma saura alors montrer les richesses exquises tapies dans cette oeuvre.

Le texte est élégant. Il y a de l’emphase. Du rythme. Des images. Et ce n’est pas une mince affaire que de faire découvrir le style de Barbey d’Aurevilly. Sa plume en quête de métaphores. Sa verve.

Les personnages paraissent blessés. Dérangés. Le désir les marque à jamais, tatoue presque leurs cœurs. Les meurtrissant au plus profond de leur être, face à des femmes envoûtantes, étranges, presque insaisissables. Elles se taisent tantôt, dissimulent, puis parlent et scandalisent. Elles font hésiter le spectateur. Qu’est ce qui est vraiment condamnable ? Le désir ? Sa révélation ? Son existence même ? Le péché est une main qui sort de son gant de velours dans le théâtre de poche. Nous renvoyant à notre propre société ? Qui s’indigne aujourd’hui, quand la publicité utilise la sexualité pour vendre le moindre produit ? 
Christophe Barbier a écrit un texte brûlant. Et Nicolas Briançon, de sa mise en scène, souffle sur les braises. Nous jouons peut être aussi notre personnage, en apparence civilisé. Funambules entre le bien et le mal, à la frontière fragile. 
Mondain romantique, né le jour des morts, Barbey d’Aurevilly sera poursuivi un jour pour outrage à la morale publique. 
Les diaboliques. Au Théâtre de Poche. De Christophe Barbier. Mise en scène de Nicolas Briançon.
D’après Jules Barbey D’Aurevilly.
Du mardi au samedi à 21 h.
Le dimanche à 17 h.
Lumières : Jean Pascal Pracht.
Décor : Bastien Forestier.
Costumes : Michel Dussarat.
Son : Emeric Renard.
Assistante à la mise en scène : Elena Terenteva.
Lady Agatha

Lady Agatha

Lady Agatha. Au Théâtre de la Michodiere. Un rythme fou pour l’âme du crime. On entre dans le passé d’une femme unique. Agatha Christie. Une épopée à travers le monde et sur une scène. C’est rythmé. Vivant. Du théâtre comme on aime.

Vice Versa Hôtel 

Vice Versa Hôtel 

Vivez une expérience originale au Vice Versa, décoré par la célèbre créatrice Chantal Thomass sur le thème des 7 péchés capitaux.

Dès votre entrée au Vice Versa Hôtel Paris, vous accédez au paradis… Vous êtes accueillis dans un salon d’une blancheur parfaite, équipé de fauteuils confortables où il fait bon se reposer.

LE STYLE CHANEL

LE STYLE CHANEL

Hannah Rogers est rédactrice adjointe mode et styliste au Times. Spécialiste des tendances, de la mode, des tapis rouges et des célébrités, elle s’intéresse à tout ce qui est dans l’air du temps. Elle signe ici son premier livre.

Toshiba / Canvio Flex

Toshiba / Canvio Flex

Le Canvio Flex va vous accompagner longtemps. En général, les gadgets ne durent pas. Mais quand il s’agit de vos précieuses données, il vous faut un matériel durable. Le Canvio Flex fonctionne indistinctement avec les principaux systèmes d’exploitation. Smartphone, tablette, Mac ou PC Windows*, il vous suffit de connecter votre appareil au câble USB pour accéder à vos données, les partager d’un appareil à l’autre et en faire des copies. Le Canvio Flex est la solution de stockage pour tous vos appareils. Vous allez pouvoir compter sur elle pendant longtemps.

Tory Burch. 

Tory Burch. 

Tory Burch. La styliste américaine est née le 17 juin 1966 aux États-Unis.
En 2004, voilà la marque de prêt-à-porter à son nom ! Elle rencontre le succès. Elle devient une vedette de la mode et une des personnalités qui comptent à New York.

Sa mère est une actrice et mannequin qui a partagé la vie de Marlon Brando et Steve Mc Queen. Et son père était avec Grâce Kelly. Rien que ça.

Interview de Gilles de Maistre, réalisateur du « dernier jaguar »

Interview de Gilles de Maistre, réalisateur du « dernier jaguar »

Tristan Baille : Bonjour Gilles de Maistre. Merci pour cette rencontre. Vous avez réalisé le film à succès « le dernier jaguar ». Je connaissais « Mia et le lion blanc » et vous êtes revenu à une amitié entre une petite fille et un félin. Ce lien entre l’innocence d’un enfant et notre environnement semble une vraie thématique à explorer pour vous.

La nouvelle table Rive Gauche du Chef Guy Martin

La nouvelle table Rive Gauche du Chef Guy Martin

C’est un classique du quartier. Celui de la Tour Maubourg, paisible et résolument parisien. C’est aussi une adresse privilégiée, baignée de lumière, faisant face à l’histoire de France - les bâtiments de l’hôtel des Invalides. Deux belles raisons pour le Chef d’inaugurer la première page d’une belle collection : Maison Guy Martin. « Des tables de cuisinier, avec une identité propre. Et pour chacune, la volonté de témoigner de l’âme d’un quartier ». A l’image du paysage historique qui plante le décor, Pasco déroule une cuisine française, travaillée avec soin.